Informations

Les plantes à caoutchouc sont-elles toxiques pour les chats


Les plantes à caoutchouc sont-elles toxiques pour les chats? Beaucoup d'entre vous ont demandé si vos chats devraient manger ou toucher les plantes tropicales vendues dans de nombreuses grandes animaleries américaines et canadiennes, avec des réponses allant de « non, ils sont tous en sécurité » à « ils vont bien, mais ne laissez pas ils le mangent." Regardons les preuves.

Les chats co-évoluent avec nos plantes domestiquées depuis près de 10 000 ans, alors que les chats domestiqués ont quitté le Moyen-Orient il y a environ 9 000 ans, selon le livre Catteries: A History and Field Guide. Cette période d'interaction n'a pas seulement façonné les préférences de nos chats à bien des égards, mais leur a également permis de survivre dans une variété d'environnements qui ont peu de prédateurs naturels.

Les chats sont des prédateurs généralistes, ce qui signifie qu'ils mangent presque n'importe quoi - en fait, ils mangent à peu près tout et n'importe quoi. Bien que les chats domestiques ne soient pas doués pour identifier eux-mêmes les aliments nutritifs, ils ont une capacité exquise à remarquer que les autres animaux mangent une plante. C'est peut-être leur plus grand avantage : en regardant comment les autres animaux mangent, votre chat peut apprendre ce qui est bon pour lui.

Les chats mangent plus de 100 plantes différentes, une grande variété d'aliments dont ils peuvent se nourrir seuls, il n'y a donc certainement rien dont les chats soient "affamés". De nombreuses plantes ont été domestiquées au cours des millénaires pour nourrir les chats. Ils comprennent les pommes, les tomates, les melons, les carottes, les haricots, les pois, la laitue, le céleri, les asperges, les avocats, les panais, les framboises, les figues, les bananes, les nectarines, les fraises, les pêches, les pommes, les cerises, les canneberges, la laitue, le chou vert, le persil, les carottes , pastèque, bananes, avocats et concombres. Comme beaucoup de ces fruits sont petits, votre chat peut ne pas savoir quand il est temps de s'arrêter.

Alors les plantes sont-elles toxiques pour les chats ? La plupart d'entre eux, mais pas tous, contiennent des substances qui peuvent nuire aux chats. Certaines plantes, comme les carottes, les panais, les fraises, les concombres et les melons, sont toxiques pour les chats lorsqu'ils les consomment en grande quantité. D'autres, comme les tomates, les pommes et les avocats, sont toxiques lorsqu'un chat les consomme en plusieurs bouchées. Ces grandes quantités ne sont pas susceptibles de se produire naturellement dans l'alimentation d'un chat, mais elles peuvent être dues à une négligence, comme un chat qui mange le fruit entier d'un avocat ou d'une tomate trop mûrs.

Les chats mangent toutes les parties de la plante : pétales, feuilles, graines, fruits, racines et fleurs. Bien que beaucoup d'entre eux puissent être toxiques en grande quantité, ce n'est pas un problème tant qu'un chat ne mange que quelques parties à la fois.

De nombreuses plantes peuvent fournir à la fois des nutriments et des toxines, et elles sont consommées en différentes quantités. Si votre chat mange une plante, il peut être empoisonné de deux manières.

Premièrement, si la plante est si pleine de toxines qu'elle ne peut pas absorber tous les nutriments dont un chat a besoin, alors un chat en souffrira. Le premier signe d'empoisonnement est un mal d'estomac. Si votre chat mange trop d'une plante, il y a deux choses que vous pouvez faire pour l'aider : Donnez à votre chat des médicaments, comme Imodium, pour nettoyer le tube digestif et réduire la quantité de toxines dans le système de votre chat. Deuxièmement, les plantes contiennent parfois des nutriments bénéfiques et d'autres substances qui peuvent avoir un effet toxique en plus grande quantité. Cela peut être le cas pour certains légumes comme le brocoli. Un vétérinaire ou un comportementaliste animalier peut vous aider à déterminer la quantité de plante que votre chat mange et de quel type de plante il s'agit.

**Tableau 2. Faits sur les plantes : une liste de plantes pour animaux de compagnie**

Si vous avez planté un jardin ou acheté une plante à la jardinerie ou au supermarché, prenez quelques minutes pour parcourir la liste des plantes à la page 2 pour en savoir plus sur les plantes que vous avez achetées. Vous pourrez peut-être identifier la plante et ses parties en regardant l'étiquette sur l'emballage ou en lisant l'identification sur la plante elle-même. De nombreuses plantes et parties de plantes sont toxiques, et leur identification est un moyen très utile de déterminer si vous avez commis une erreur d'empoisonnement lorsque vous traitez votre animal de compagnie.

Alors que quelques petites plantes peuvent ne poser aucun problème, plus d'une ou deux plantes que le chat a mangées peuvent provoquer une intoxication plus grave. Il est toujours préférable d'éliminer la source d'un problème d'empoisonnement. Si votre chat a mangé une ou plusieurs plantes contenant des toxines végétales, un vétérinaire peut vous aider à connaître les quantités sûres de ces toxines et à déterminer si vous devez traiter votre chat.

**Figure 3.1 Toxines végétales.** _(Crédit d'illustration : C. McClure)_

## **Rage**

La rage est un virus mortel qui est contracté par la morsure d'un animal infecté. La rage se rencontre le plus souvent chez les animaux appartenant à la famille des canidés (renard), tels que les renards roux, les ratons laveurs et les chauves-souris. Bien qu'elle soit le plus souvent associée aux animaux sauvages, la rage a été trouvée chez les chats et les chiens de compagnie. Il est important de savoir comment reconnaître une infection rabique, ainsi que comment la prévenir et la traiter.

Les symptômes de la rage sont souvent confondus avec d'autres maladies, ce qui la rend difficile à reconnaître et à traiter. Si votre animal a eu une morsure, il est important de consulter immédiatement un vétérinaire afin que le traitement puisse commencer le plus tôt possible. Si vous pensez que votre animal souffre de la rage, il doit subir un examen, lui donner des fluides et des médicaments pour aider à garder l'animal à l'aise, et le placer sous anesthésie générale pour être mordu. Cela rend la procédure plus facile pour le vétérinaire et réduit les risques que le chien se débatte pendant la procédure. Des vaccins contre la rage doivent être administrés après l'exposition pour éviter que l'infection ne s'aggrave. La rage est mortelle si elle n'est pas traitée, elle tue l'animal en une à trois semaines si elle n'est pas traitée.

Il existe un vaccin utilisé aux États-Unis pour prévenir la rage. Le vaccin est obligatoire pour toute personne travaillant avec des animaux sauvages et est administré au moins une fois par an. Les propriétaires d'animaux doivent connaître le calendrier de vaccination recommandé pour leur race particulière et doivent en discuter avec leur vétérinaire. Des vaccins sont également disponibles pour les chats et les chiens.

## **Leucémie féline**

La leucémie féline est une maladie virale grave qui est fréquente chez les chats. L'infection est plus fréquente chez les chats d'extérieur et les chats qui ne sont pas bien soignés. L'un des symptômes de la leucémie féline est une bosse sous la peau. Le virus de la leucémie féline (FeLV) peut vivre chez le chat pendant des années après sa première infection.

Il n'y a pas de remède contre la leucémie féline, mais la maladie peut être prévenue en faisant vacciner les chats contre le FeLV. Il existe également un vaccin pour prévenir la maladie. Le vaccin est généralement administré lorsqu'un chaton a environ six mois et peut être administré chaque année à vie.

## **Virus de l'immunodéficience féline**

Le FIV est une autre maladie virale que l'on trouve souvent chez les chats d'extérieur plus âgés. Le virus provoque une maladie immunosuppressive, laissant le chat sensible à d'autres maladies et infections. L'infection n'affecte pas la santé du chat dans son ensemble, mais elle est plus fréquente chez les chats plus âgés qui n'ont pas été correctement vaccinés.

Le traitement de cette maladie est également différent des autres infections virales. Premièrement, le chat doit être isolé pour éviter la propagation du virus. Deuxièmement, il est nécessaire de traiter les infections secondaires et le chat doit suivre un régime alimentaire spécifique.

Des vaccins contre le FIV existent pour le chat. Malheureusement, il n'existe aucun remède connu pour cette maladie. Si le chat a été vacciné


Voir la vidéo: Real Cat Fight Watch With Sound (Janvier 2022).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos