Informations

Le vomi de chien sent le caca


ça sent le caca.

Bert : C'est parce que toi et ta mère êtes des paresseux ! Allez chercher quelque chose à faire !

Parents de Bert : Je ne suis pas un plouc !

Bert : Oui, d'accord.

Bert : Alors, je suppose que nous sommes une bande de paresseux, hein ? Nous sommes une bande de salauds moche, dégoûtant, puant et puant !

Doris : Oh, espèce de gros, gros et stupide imbécile ! Personne ne voudra de toi quand j'en aurai fini avec toi. Je m'en fiche si vous êtes un ami de la famille ! Tu n'es qu'un excrément ambulant ! T'es une merde ambulante !

Bert : Maman, ce n'est pas comme toi. Vous êtes généralement très poli avec moi.

Bert : Non, c'est moi qu'il faut blâmer, pas lui ! Je vais me venger de toi ! Je vais t'avoir, et je vais me venger ! Et je vais être encore plus stylé ! Juste toi !

Doris : Je te déteste ! Je te deteste! Je te deteste!

Bert : Maman, j'aimerais que tu arrêtes !

Bert : Quand tu étais en colère, tu n'étais pas en colère, tu l'étais vraiment. Vous êtes en colère depuis longtemps.

(Comme Bert explique que c'est une coïncidence s'il a rencontré l'ours, Mme Kettlewell arrive et l'interrompt.)

Kettlewell : Bonjour, M. Kettlewell ! (Il se tourne vers Mme Kettlewell) N'est-ce pas merveilleux, ma chère ?

Kettlewell : C'est un ours, Mme Kettlewell ! Un ours!

Mme Kettlewell : Oui, je sais. Je l'ai vu il y a quelques jours. J'essayais de sortir cet ourson du jardin, mais Bert ne m'a pas laissé faire.

Bert : (A Mme Kettlewell) Mais maman...

Bert : Regardez ! Il y a un... (Pointe) un ours sur la route.

Kettlewell : Un ours ! Ouah !

Bert : Un ours, papa.

Kettlewell : Un ours !

Doris : (À M. Kettlewell) Vous m'aviez promis de m'emmener voir cet ours.

Bert : Non, papa ! Il y a un ours sur la route.

Doris : C'est un ours. Un ours!

Kettlewell : Oh, mon cher ! Je vais devoir sortir et essayer de l'obtenir.

(M. Kettlewell sort par la porte, puis se tourne vers les Kettleton. Il montre l'ours, et sa voix est très sérieuse et dramatique) Vous voyez, on va s'en occuper.

Bert : Qu'entendez-vous par « pris en charge » ?

Doris : Je pense que vous devriez y aller, M. Kettlewell.

Kettlewell : Mais, je...

Bert : Maman, je vais là-bas. Je ne vais pas laisser papa sortir seul, tu sais. Je sors avec lui.

Doris : (A M. Kettlewell) Je ne pense pas que ce soit une bonne idée.

Kettlewell : Je suis obligé de le faire. Maintenant regarde ici, Bert... (montrant l'ours) Maintenant regarde ici ! Tu prends l'arme et je prends l'arme. On va arranger ça, mais tu dois m'aider. Tu dois venir avec moi.

Doris : (chuchotant) Tu me mets dans une situation terrible !

Bert : Maman, je vais là-bas.

Kettlewell : Tu vas là-bas ?

Bert : Je vais là-bas, et papa aussi.

Kettlewell : (En colère) Je ne pense pas que tu devrais faire ça. Je pense que tu ne devrais pas le faire. Je ne pense pas qu'on puisse régler ça.

Doris : (Fronçant les sourcils) Oh, ne me dis pas que tu vas juste t'asseoir et ne rien faire ?

Kettlewell : Non, je ne vais pas m'asseoir et ne rien faire. Je vais aller là-bas, et je vais essayer d'éloigner cet ours de cette propriété.

Doris : Tu sais ce que je pense ? Tu sais ce que je pense? Je pense que papa a peut-être raison après tout. Je pense que cet ours a peut-être quelque chose à voir avec toutes ces disparitions par ici, et je pense que vous vous trompez. Je pense que l'ours est peut-être une bonne chose. Et je pense que si vous ne vous en débarrassez pas, vous condamnerez quelqu'un à mort.

Doris : Je veux dire, c'est juste une petite blague que tu m'as jouée ? Est-ce une sorte de blague que vous essayez de jouer ? Je veux dire, c'est terrible ! C'est terrible! Je veux dire, ce n'est pas drôle. Je ne sais pas comment éloigner cet ours d'ici. Et je pense que tu t'amuses vraiment en quelque sorte ici.

Kettlewell : Je suis désolé. Je suis vraiment, vraiment désolé.

Doris : Eh bien, tu vas devoir travailler là-dessus !

Kettlewell : Vous me pardonnerez si je ne l'ai pas dit au début, mais c'est le plus gros ours que j'aie jamais vu.

Doris : Bon, ça ne grossit pas ! Vous l'agrandissez ! (Il prend un marteau) Je vais arrêter ça. Je vais arrêter ça tout de suite.

Kettlewell : (commence à rire) Oh, tu n'arrêteras jamais ça. J'ai étudié les ours.

Doris : (Rire) D'accord. Je suis un peu blessé en ce moment.

Kettlewell : Allez, allez. (En riant)

Doris : Ok, (pose le marteau) allez, allez. Allez, viens.

Kettlewell : S'il vous plaît ne me frappez pas agn.

Doris : S'il te plait, ne me frappe pas agn.

Kettlewell : Je promets, je promets, je promets, je promets !

Doris : Ouais, d'accord. (Le marteau frappe Kettlewell dans le ventre) Oh, toi aussi tu as la tête dure. Vous avez du combat en vous.

Kettlewell : (Il lutte pour s'asseoir) Tu vas vraiment devoir me sortir de


Voir la vidéo: La chanson du caca (Novembre 2021).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos