Information

Psittacose chez le perroquet: soyez contagieux!


La psittacose du perroquet est très contagieuse et peut également être transmise à l'homme sous le nom de zoonose. Le plus tôt vous allez chez le vétérinaire avec une maladie suspectée de perroquet, mieux c'est. Ensuite, vous pouvez le maîtriser avec des antibiotiques et des mesures d'hygiène. Si vous avez la moindre suspicion de psittacose, vous devriez aller chez le vétérinaire avec votre perroquet - Shutterstock / Lucky Business

Malheureusement, la psittacose chez les perroquets et les humains ne se manifeste que par les symptômes généraux de la maladie. Ils peuvent facilement être confondus avec les signes d'un rhume ou d'une grippe. Si l'un de vos oiseaux est malade, il est préférable d'aller chez le vétérinaire avec lui. Il peut déterminer s'il s'agit bien de la maladie du perroquet. Si le résultat est positif, le vétérinaire doit signaler le cas au vétérinaire et au bureau de santé.

Qu'est-ce que la psittacose du perroquet?

La psittacose du perroquet, également appelée maladie du perroquet, est une maladie infectieuse bactérienne. D'autres oiseaux peuvent également transporter et transmettre les agents pathogènes, par exemple les pigeons, les mouettes ou les perruches. La maladie est donc également appelée ornithose, qui peut être traduite par "maladie des oiseaux". Dans le même temps, la psittacose appartient aux zoonoses - ce sont des maladies qui peuvent être transmises des animaux aux humains.

Les agents responsables de la maladie du perroquet sont la chlamydia, plus précisément: Chlamydophila psittaci. D'autres chlamydia, par exemple, peuvent provoquer une MST chez l'homme. Une forme de reniflement de chat infâme est également causée par un type de chlamydia. Chez le chien, par exemple, la chlamydia provoque une conjonctivite (conjonctivite), une pneumonie (pneumonie) et une méningite (méningite).

C'est ainsi que se transmet la maladie du perroquet

Les oiseaux et les humains peuvent être infectés par la psittacose par les fèces, les sécrétions nasales ou oculaires des animaux malades. Le moyen de transmission le plus courant est par les excréments infectés dans le sable des oiseaux. Si cela est tourbillonné et inhalé, l'agent pathogène pénètre dans les voies respiratoires des humains ou des animaux. L'infection se produit généralement lorsqu'un nouvel oiseau s'installe dans votre maison ou vit temporairement avec vous. Les oiseaux peuvent également être infectés par des camarades malades lors d'expositions.

Le problème est que tous les oiseaux malades ne présentent pas de symptômes. Vous serez alors en bonne santé, mais vous excréterez toujours le pathogène. De cette façon, des animaux apparemment en bonne santé peuvent transmettre une psittacose.

Astuce: Si un nouvel oiseau vient à vous, laissez-le d'abord en quarantaine. Au moindre soupçon de psittacose, allez chez le vétérinaire et faites-le vérifier.

Ara à poitrine jaune: perroquets hétéroclites

Symptômes de psittacose chez les perroquets et les humains

Les symptômes de la maladie du perroquet sont très non spécifiques chez l'homme et l'animal. Votre oiseau peut ressentir les signes suivants:

● Faiblesse générale
● Perte d'appétit et manque d'appétit
● apathie
● perte de poids
Plumage à volants
● diarrhée (parfois sanglante)
● tremblements
● crampes
● Signes de paralysie sur les ailes et les pattes
● problèmes respiratoires
● nez qui coule
● conjonctivite

Chez l'homme, la psittacose est facilement confondue avec la grippe. Les symptômes possibles sont:

● maux de tête et courbatures
● toux
● essoufflement
● fièvre
● Frissons
● Ganglions lymphatiques enflés sur le cou
● mal de gorge

Si vous avez vous-même des oiseaux comme animaux de compagnie ou, pour des raisons professionnelles, êtes en contact étroit avec des pigeons, des oiseaux corbeaux, des mouettes et d'autres porteurs de plumes, vous devez être prudent avec ces signes. Pour des raisons de sécurité, il est préférable de consulter immédiatement un médecin et de lui parler de votre psittacose suspectée. Il peut ensuite vérifier s'il s'agit bien de la maladie du perroquet ou de la grippe normale - et vous traiter en conséquence. Ne remettre à plus tard aucune des maladies. Sinon, des complications telles qu'une pneumonie peuvent survenir.

Perroquet gris d'Afrique: le génie du langage intelligent

Ils sont considérés comme les plus grands talents linguistiques du monde animal: les perroquets gris d'Afrique. Mais pourquoi ...

Donc, le vétérinaire fait le diagnostic de la maladie du perroquet

Les symptômes seuls ne suffisent pas à diagnostiquer la maladie du perroquet. Cependant, en combinaison avec l'histoire de l'oiseau malade, ils fournissent des informations importantes. L'analyse des antécédents médicaux est appelée anamnèse. Avec des questions spécifiques sur l'origine de l'oiseau, ses circonstances de vie et le contexte où les premiers signes de maladie apparaissent, le vétérinaire détermine si le soupçon de psittacose semble justifié. Un diagnostic de fèces et de sang peut confirmer davantage le diagnostic.

Attention! Les selles et les analyses de sang peuvent donner un résultat négatif, bien que l'oiseau soit porteur de chlamydia et puisse transmettre une psittacose. Par conséquent, le vétérinaire peut recommander un traitement pour la maladie du perroquet, même si les résultats des tests sont négatifs.

Traiter la psittacose: antibiotiques, hygiène et contrôle

Étant donné que les chlamydia sont des bactéries, elles peuvent être facilement combattues avec des antibiotiques. Cela s'applique à la fois au traitement de la psittacose chez les oiseaux et chez l'homme. Il est très probable que d'autres animaux de votre foyer auront également besoin d'antibiotiques. Parce que la maladie du perroquet est si contagieuse, la transmission ne peut jamais être exclue avec certitude.

Vous devez également porter des vêtements de protection lorsque vous entrez dans la volière de vos oiseaux et nettoyer soigneusement la maison de vos animaux de compagnie avec des mesures spéciales de nettoyage et de désinfection. Le vétérinaire vérifiera régulièrement votre oiseau malade et ses colocataires après le traitement antibiotique pour vérifier s'ils excrètent toujours des agents pathogènes. Malheureusement, les oiseaux qui ont survécu à la psittacose ne sont pas immunisés contre la maladie. Donc, un jour, il pourrait recommencer.