Informations

Renforcement positif et renforcement négatif pour le dressage de chiens


Les dresseurs de chiens débattent du rôle de la récompense et de la punition dans la formation du comportement d’un chien. Pour comprendre ce rôle, vous devez d'abord comprendre la différence entre les deux types de renforcement et en quoi ils diffèrent des concepts de punition positive et négative.

Renforcement contre punition

Lorsque les dresseurs critiquent le dressage négatif des chiens, ils signifient généralement un dressage qui repose sur la punition au lieu du renforcement. La punition et le renforcement peuvent être positifs ou négatifs. La différence entre les deux termes est en fait de savoir si vous voulez que le comportement spécifique du chien se produise moins souvent (punition) ou plus souvent (renforcement). L'aspect négatif ou positif des deux méthodes se réfère à savoir si le formateur enlève quelque chose (négatif) ou ajoute quelque chose (positif) pour provoquer le changement de comportement souhaité. Les colliers qui délivrent un choc électrique à un chien qui aboie excessivement sont un exemple de punition positive - le choc est ajouté pour réduire la fréquence du comportement.

Renforcement positif

Les dresseurs qui utilisent le renforcement positif utilisent des récompenses pour encourager le chien à répéter un comportement spécifique. Les récompenses peuvent être des friandises, de l'affection ou un jouet. Dès que le chien adopte le comportement souhaité, la récompense doit être donnée. Par exemple, si vous entraînez un chien à s'asseoir, dès que son arrière-train touche le sol, vous devez lui offrir une récompense. La plupart des entraîneurs recommandent de reconnaître le comportement souhaité avec des éloges, comme dire «bon chien» d'une voix aiguë pour que le chien sache que vous êtes heureux.

Renforcement négatif

Alors que les dresseurs de chiens évitent généralement aujourd'hui le renforcement négatif, cette méthode de dressage peut également être efficace sans nuire au chien ou à sa relation avec le propriétaire. Selon Deborah Palman, dresseuse de chiens policiers, un renforcement négatif, comme tirer sur un collier étrangleur, peut également entraîner un chien à augmenter le comportement souhaité. La clé, cependant, est de libérer le chien de son état d'inconfort dès qu'il adopte le comportement souhaité. Les clôtures électriques en sont un bon exemple. Le chien est choqué lorsqu'il se rapproche trop du périmètre, mais les chocs s'arrêtent lorsqu'il s'éloigne de la limite, de sorte qu'il commence à s'éloigner plus fréquemment du bord de la cour.

Punition négative et renforcement positif

La punition négative associée au renforcement positif peut être un puissant outil de formation, en particulier comme alternative à la punition positive. Si un chien saute sur des personnes, par exemple, certains entraîneurs peuvent recommander une punition positive telle que mettre le chien à genoux dans la poitrine pour le faire descendre. Cependant, des entraîneurs tels que Dawn Sylvia-Stasiewicz suggèrent d'utiliser une punition négative en ignorant le chien (en supprimant l'attention qu'il désire afin de diminuer la fréquence des comportements indésirables). Lorsque le chien s'assoit enfin et arrête de sauter, le dresseur peut lui donner de l'attention comme un renforcement positif. En combinant les deux méthodes, le formateur peut simultanément réduire le comportement indésirable et augmenter le comportement souhaité.

Dangers de la punition positive

Certains entraîneurs recommandent cependant des formes extrêmes de punition positive, en particulier pour les chiens agressifs. Une étude de 2009 sur le dressage et l'agressivité des chiens a révélé que des méthodes telles que la punition physique et la soumission forcée ont en fait amené le chien à réagir de manière agressive dans au moins 25% des cas. Une autre étude cinq ans plus tôt a révélé que les chiens entraînés à l'aide de punitions positives présentaient plus de comportements problématiques que les chiens qui ne l'étaient pas. De plus, une étude de 2010 a montré comment les punitions positives utilisées sur les petits chiens pouvaient en fait augmenter la peur, l'anxiété et l'agressivité des chiens.

Les références

Ressources


Voir la vidéo: Léducation positive cest ça! (Janvier 2022).

Video, Sitemap-Video, Sitemap-Videos